Artisans de Provence

Tout savoir sur le bois de Oud

2 mars 2020
bois de Oud

L’oud, c’est un peu le patchouli, la quintessence du voyage olfactif en Orient.  Le bois de Oud est une matière très prisée dans les quatre coins du monde. Parfois, son prix dépasse celui de l’or. Il est rare et donc très cher. Aujourd’hui, il est omniprésent dans les flacons de la parfumerie alternative. Nous allons vous dévoiler tout ce qu’il faut savoir sur cette matière noble de la parfumerie.

Précieuse pourriture

Le Oud est un morceau de bois chargé d’une résine odorante et de couleur sombre se formant dans le cœur des troncs de certains types d’arbres. Deux ou trois variétés d’arbres tropicaux du genre Aquilaria produisent l’oud. Elles poussaient jadis un peu partout dans les forêts d’Asie du Sud-Est, mais ont été décimées. Seul un spécimen sur cent recèle en effet la précieuse résine, mécanisme de défense sécrété par l’arbre lorsqu’il est infecté par certains champignons. Mais comme il est impossible de deviner lequel, il faut en abattre un nombre considérable. Ces Aquilarias sont désormais protégés dans de nombreux pays. Pour répondre à une demande croissante, on cultive les essences auxquelles on inocule les champignons.

Encore inconnue il y a quelque temps

Cette matière première très prisée en Orient ‘envahit’ depuis une décennie seulement les créations des parfumeurs européens à la recherche de débouchés commerciaux vers le juteux marché du Moyen Orient. Mais également afin de faire découvrir aux consommateurs européens des facettes olfactives inhabituelles : boisée, animale, sous-bois.

A l’origine

Depuis des siècles, le Oud est utilisé à des fins médicinales, esthétiques et spirituelles par de nombreuses civilisations. D’ailleurs, il est connu dans les pays asiatiques sous diverses nominations : bois d’agar, bois des dieux, bois qui coule dans l’eau, etc.

Cette matière est apparue dans les plus anciens textes de l’humanité, notamment la Bible et les Veda indiens. Quant à la culture musulmane, le Oud est considéré comme l’un des ingrédients fondamentaux de la parfumerie. Aujourd’hui, il est très prisé au Moyen-Orient. Sous forme de copeaux, les gens le brûlent sur du charbon dans le Bakhour (encens orientale) pour imprégner les vêtements et les chevelures. Sous forme d’huile essentielle, il l’intègre aux Mukhallat (parfum oriental par excellence), compositions parfumées sans alcool.

Le parfum Oud, la senteur la plus reconnue au monde

Souvent, les professionnels de la parfumerie l’appellent « l’or noir », et ce n’est pas pour rien qu’il est la senteur la plus connue au monde. D’ailleurs, la plupart des maisons de parfums l’utilisent dans leurs collections, puisqu’il est très recherché par les fans de parfums. A noter que le Oud est considéré comme un ingrédient fondamental dans l’univers de la parfumerie, même si son utilisation est très récente.

Il faut savoir que le parfum Oud est très rare, dans la mesure où un spécimen sur 100 contient la résine nécessaire pour sa production.

Aujourd’hui, le parfum Oud est très à la mode, en raison de sa rareté qui en fait un produit de luxe très prisé par les amoureux des parfums. Il est connu pour sa note cuivrée et sa facette ambrée-boisée, qui donnent une senteur unique en son genre. 

 

 

Aucun commentaire

Laisser une réponse