Artisans de Provence

Comment bien choisir son savon?

16 janvier 2020
savon

Depuis quelques temps, le traditionnel savon solide fait un retour en force dans les salles de bain. Et par conséquent, dans les magasins. En effet, beaucoup découvrent ou redécouvrent les bienfaits des savons solides, notamment grâce aux savons saponifiés à froid. Mais face à cette offre massive, comment bien choisir son savon? 

 

Tout d’abord, qu’est-ce qu’un savon et que contient-il ?

 

Un savon, c’est le résultat d’une réaction chimique dite de « saponification ». Traditionnellement, on ajoute de la soude caustique à de l’huile végétale, et l’huile se transforme en détergent naturellement riche en glycérine : le savon. C’est un procédé ancestral. Et on ne peut plus naturel !

 

Les matières premières nécessaires pour fabriquer un savon sont les matières grasses et les hydroxydes de sodium (NaOH) pour les savons solides ou de potassium (KOH) pour les savons liquides.

 

Le produit obtenu après la réaction de saponification (donc le savon) est principalement composé de carboxylate de sodium (ou de potassium) et de glycérine. Néanmoins, la plupart des savons commerciaux contiennent des additifs, possédant chacun des propriétés spécifiques : Conservateurs, Colorants, Parfums, Huiles essentielles, Substances antiseptiques, antibactériennes ou antifongiques, et Hydratants. 

Lisez bien les étiquettes !

De nombreuses marques pour proposer un prix attractif n’hésitent pas à mettre des matières grasses telles que de la graisse animale… Il est donc très important de prendre quelques minutes pour bien lire les étiquettes.

Chez Rose et Marius, nous avons décidé de ne mettre que des composants naturels végétaux et vegan. Nous avons également décidé de créer notre propre recette en y ajoutant de l’huile de coquelicot pour ses vertus hydratantes. Ce qui offre également une mousse onctueuse dans laquelle notre parfum issu de la Haute parfumerie de Grasse peut se développer harmonieusement.

Comment fabrique t-on un savon?

Il existe deux types de saponification, un processus chimique simple découvert il y a presque 5000 ans et qui nous permet de créer du savon.


La saponification à chaud : 

La réaction se fait à chaud pendant plusieurs heures : les ingrédients sont chauffés à environ 100 °C. En général, les matières grasses résistantes à la chaleur telles que l’huile d’olive ou de palme sont privilégiées.

Les produits issus de cette technique sont de bonne qualité. L’inconvénient réside dans le fait que certains principes actifs volatils s’évaporent à cause de la chaleur, ce qui entraîne la diminution des bienfaits du savon.


La
 saponification à froid pour des savons de qualité :

 

La saponification à froid est une méthode de fabrication artisanale réalisée par un maître savonnier selon des recettes qui lui sont propres et avec des ingrédients qui ne sont pas chauffés à +de 40°. Cette préparation du savon à basse température permet de préserver au maximum les propriétés et la qualité des matières premières. Elle permet aussi de conserver la glycérine, un agent hydratant sain et naturel.


Pour créer ce savon, le maître savonnier mélange un corps gras (huile végétale, beurre végétale) avec un alcali (soude). Si les corps gras sont très nombreux et en excès, on obtient alors un savon dit « surgras ». Le savon surgras est très hydratant et nourrissant et laisse la peau douce et souple.

« Un savon saponifié à froid » est plus qualitatif et sain pour l’épiderme, tous les bienfaits des ingrédients ont été conservés, contrairement au procédé industriel « à chaud ». Rose et Marius vous propose de tester les mini savons découverte, seulement à 6 € !

 

Saponification à froid et plaisir des sens

Chaque savon exhale des senteurs qui évoquent des émotions et stimulent nos sens : notes fraîches et doucement parfumées, exotiques, acidulées, fruitées, doucement sucrées…  

Tout savoir sur les savons à froid …

Découvrez notre collection, et vous pourrez même personnaliser votre savon en le gravant avec un prénom, une déclaration…

Les savons Rose et Marius 

Aucun commentaire

Laisser une réponse